FAQs

La consommation annuelle de poissons dans l'Union Européenne est de 20 kg par an et par habitant (en poids vif). Cette consommation varie de façon importante entre les divers pays européens (24 kg en France). En revanche, la consommation des poissons d'élevage par an et par habitant, est assez homogène entre les divers pays et se situe entre 2 et 3 kg par an.

La consommation annuelle de poissons dans l'Union Européenne est de 20 kg par an et par habitant (en poids vif). Cette consommation varie de façon importante entre les divers pays européens (24 kg en France). En revanche, la consommation des poissons d'élevage par an et par habitant, est assez homogène entre les divers pays et se situe entre 2 et 3 kg par an.

Les captures de pêche européenne sont en baisse constante, et l'augmentation de la production piscicole européenne est insuffisante pour pallier la baisse des apports de la pêche.
La consommation de produits aquatiques dans l'Union Européenne repose à 70 % sur les importations. 73 % des poissons de pêche consommés dans l'Union Européenne sont importés ainsi que 60 % des poissons d'élevage.
La balance commerciale française est extrêmement déficitaire : 1,6 Milliards d'euros en 2008 (source : OFIMER, France d'après FAO et Eurostat). En 2008, 90% (en volumes) des produits...

L'aquaculture française est une petite filière, mais elle est pleinement engagée dans la recherche de la qualité.
Elle compte 550 sites, soit environ 400 entreprises. Elle représente, avec la filière étang, environ 2 500 emplois directs et 10 000 emplois indirects, pour un chiffre d'affaires de 260 millions d'euros HT, soit 35 % de la valeur des débarquements de poissons frais dans les criées françaises. La salmoniculture d'eau douce produit 37 400 tonnes par an (Truite) et la pisciculture marine et nouvelle produit 8 570 tonnes par an (Bar, Daurade, Esturgeon, Maigre, Saumon et...

En ce qui concerne notre assiette, la France a probablement mis en place plus de contrôles et de garde-fous que n'importe quelle autre région du monde. Les poissons d'aquaculture produits en France répondent à toutes les garanties au niveau de la traçabilité de l'élevage à l'étal, des ingrédients entrant dans l'alimentation des poissons, de la sécurité alimentaire,des conditions d'élevage et des produits autorisés.

Pour offrir encore plus de garanties, les professionnels ont d'ailleurs mis en place un cahier des charges commun : la charte qualité « aquaculture de nos régions » et...

Le processus pour élever un poisson est très long. Pour élever un Bar ou une Daurade de 1 kg, par exemple, il faut environ 2 ans et demi.

Comparativement, la durée d'élevage d'un poulet va de quelques semaines à un peu plus de 80 jours en Label Rouge.

L'aliment distribué au poisson se présente sous forme de granulé, obtenu grâce à un procédé d'extrusion, qui permet une bonne assimilation par le poisson.

Il est composé de :
•           Glucides (ou carbohydrates) :
           - blé, autres amylacés.
•           Protéines :
           - animales issues de farines de poissons sauvages entiers ou de co-...

L'environnement et la qualité de l'eau sont au cœur des préoccupations des professionnels piscicoles français car le poisson a besoin d'une eau de qualité pour s'épanouir. Ils désirent élever leur poisson, dans le respect de l'environnement, du bien-être des animaux et du respect de l'homme. Utilisateur de l'eau, le pisciculteur se doit de la restituer dans de bonnes conditions de propreté, d'où l'importance des recherches menées autour de l'alimentation des poissons. Couramment employée, l'alimentation extrudée respecte les besoins des poissons, tout en limitant la quantité de déchets...

Les fabricants d'aliments ont mis en place une traçabilité qui permet de connaître les origines et les caractéristiques des matières premières utilisées, à partir du numéro de lot, présent sur chaque bon de livraison remis au pisciculteur.
De plus, la réglementation sur l'étiquetage des aliments pour poisson prévoit de faire figurer sur l'emballage, la liste détaillée des ingrédients.
Comme tous les aliments, les aliments pour poisson doivent répondre à des obligations générales de qualité et de sécurité contrôlées par la DGCCRF (Direction Générale de la concurrence, de la...

Il arrive parfois qu'un poisson présente les symptômes d'une maladie et qu'il faille le soigner pour éviter la contagion dans un même bassin.
L'élevage piscicole est encadré réglementairement, suivi sur le terrain par des vétérinaires et les éleveurs ont des outils pour prévenir l'apparition de maladies.
Depuis 2004, les pisciculteurs utilisent un guide de bonnes pratiques sanitaires élaboré par des vétérinaires. La réglementation oblige un suivi sanitaire régulier de toutes les exploitations par les vétérinaires.

Pages